Musée numérique

Publié depuis30/10/2014dernière édition22/11/2017parAlexandre VICANdansCA du Pays Ajaccien
statut :réalisée
  • prévue
  • en cours
  • réalisée

Synthèse

Ce projet vise à faire du musée Fesch et du musée Napoléonien des musées numériques. L’ambition est de doter ces musées des outils technologiques suivants : site Web 2.0, présence sur les réseaux sociaux, dispositifs multimédia pour agrémenter les visites, équipements dédiés aux personnes handicapés (ex : malentendants et malvoyants), outils de visite dématérialisée des réserves.

Actions

La phase 1 de cette action consiste à installer une solution de visite numérique au sein du Musée FESH pour le 1er trimestre 2015. Cette solution devra a minima offrir les services suivants aux visiteurs : Application mobile téléchargeable gratuitement par Wifi à l’entrée du Musée puis capable de fonctionner sans réseau mobile à l’intérieur du Musée,Fourniture d’un audioguide multilingue,Accès à du contenu étendu sur le Musée et ses œuvres,Accès à un guide virtuel proposant des parcours différenciés au sein du Musée (ex : parcours enfant, parcours adultes court, parcours adulte long) L'application a bien été développée au 1er trimestre 2015. De chez soi ou directement in situ, il sera désormais possible de ne plus rien ignorer de la richesse des collections du Cardinal Fesch : analyse des tableaux, plan interactif, historique des bâtiments de la Chapelle Impériale, du Palais Fesch… Cette application, unique en Corse, présente deux nouveautés. La première concerne les contenus, textuelles uniquement, qui sont désormais disponibles en corse et français. Les traductions ont été réalisées par le service de la Langue et Culture Corse de la ville d’Ajaccio. La seconde nouveauté repose sur la technologie : l’application est « beacons compliant ». Concrètement cela signifie que les contenus explicatifs des œuvres se déclencheront automatiquement au fur et à mesure du déplacement des visiteurs à l’intérieur du Musée. Cela est rendu possible par la mise en place au sein du Musée, auprès de chacune des 20 œuvres, de petits capteurs nommés « iBeacons » qui émettent un signal bluetooth qui, une fois reconnu par l’appli, ordonne le déclenchement de tel ou tel contenu. Il est ainsi possible de progresser facilement à l’intérieur du musée grâce à un plan interactif, de s’imprégner de l’histoire de la Chapelle Impériale, du Palais Fesch et de ses collections et d’embrasser une vue panoramique de l’ensemble des collections à travers les peintures européennes du XIVe au XIXe siècle, les collections napoléoniennes et les peintures corses. Chaque œuvre est accompagnée d’une notice rédigée par l’équipe du Musée Fesch et illustrée d’une photo. Tout le contenu est disponible en audio.

L'application Version de l'application du Musée FESCH développée e 2015 a été améliorée en 2016. La version 2 fournie de nouveaux contenus organisés autour de 2 thématiques : 
-Peintures Napoléoniennes
-Peintures Corses

Résultats

Valoriser le patrimoine culturel des musées publics d’AjaccioAu 01/10/2015 l'application avait été téléchargées 350 fois.
Fin septembre 2017 l'application a été téléchargée 1500 fois.

Outils

L’application a été développée en interne par le Service du Développement Numérique de la CAPA à l’aide de l’outil GoodBarber[i] proposé par la société corse DuoApps de Campusplex. Le travail collaboratif engagé par les équipes d’ingénieurs des deux entités a conduit à mettre en œuvre la technologie « iBeacons » encore inédite dans les Musées nationaux. Ce projet a été bénéfique à plus d’un titre : - - La CAPA a pu développer une application interactive dont le contenu est proposé automatiquement au fil de la visite, - - DuoApps a pu bénéficier d’une expérimentation concrète permettant de faire évoluer son outil GoodBarber en le rendant compatible avec la technologie bluetooth « iBeacon », - - Le Musée Fesch et ses visiteurs disposent d’un outil numérique performant et utile.

Prestataires & Partenaires

GoodBarber

Services

    • La mise en valeur du patrimoine, de l'histoire et de la géographie du territoire (flashcodes, web vidéo, applications dédiées…)
    • Une politique de numérisation du patrimoine (muséographie, images numérisées…)

    Enjeux

      documents attachés