LE PREMIER BUDGET PARTICIPATIF

Marck| Action publiée depuis le27/09/2016| Actualisée le24/11/2020| Bernard SAILLY
statut :réalisée
  • prévue
  • en cours
  • réalisée

Synthèse

En 2016, la municipalité a souhaité mettre en place le premier budget participatif de la ville de Marck.

Le principe est simple, un budget est consacré à un ou plusieurs projets proposés par les habitants eux-mêmes.

Innovant, ce nouveau concept s'inscrit parfaitement dans la démarche de démocratie participative suivie et voulue sur la commune.

Actions

La démocratie participative est de plus en plus développée au sein des collectivités territoriales. Ce nouveau type de gouvernance permet aux habitants d'être force de propositions et d'agir concrètement dans le devenir de leur commune. A Marck, le citoyen fait parti intégrante de la politique menée et l'inclure au cœur des décisions communales devient peu à peu, un réflexe dans les nouveaux projets.

C'est dans cette optique et en s'inspirant de nos homonymes de la ville de Paris, que nous avons décidé de mettre en place un projet qui s'intégrerait parfaitement dans une démarche participative, le premier budget participatif de Marck. Le budget participatif, c'est une enveloppe consacrée à hauteur de 20 000€ dans le budget de la commune pour un ou plusieurs projets proposés par l'usager lui-même.

Pour mieux appréhender le principe et le fonctionnement de cette nouvelle action, une infographie a été réalisée pour expliquer au mieux, la démarche qui serait suivie tout le long de l'année (pièce jointe n°1 dans la liste des documents attachés). Un calendrier prévisionnel avec les principales étapes du budget participatif étaient donc disponibles sur nos différents supports (site internet, réseaux sociaux et bulletin municipal) et ce, afin que l'usager appréhende au mieux toute l'ampleur du projet.

Au cours de la première étape, n'importe quel Marckois pouvait proposer ses idées. Afin d'éviter tout débordement, une seconde infographie a été communiquée pour orienter les usagers dans la description de leurs projets (pièce jointe n°2 dans la liste des documents attachés) afin que leurs idées aient le plus de chance d'être retenues par nos services. Trois critères semblaient primordiaux pour répondre à la fois aux objectifs de la politique menée et à notre statut de collectivité : l'intérêt général, le respect des compétences de la commune et ne pas trop engendrer de frais de fonctionnement (les projets devant donc être principalement, des projets d'investissement). Des exemples ont été mis en avant pour aider l'usager dans sa formulation.
L'usager pouvait proposer son idée sur le site internet de la commune par le biais d'un formulaire dédié (celui-ci n'est plus en ligne actuellement, la limite du dépôt étant fixée au 31 mars 2016). La possibilité était donnée également de déposer son idée par le biais d'un courrier en mairie.

C'est près d'une vingtaine de projets qui nous est parvenue. Au final, 8 projets respectaient les trois critères préalablement donnés et furent budgétisés par les services techniques de la ville. Un courrier ou un mail (en fonction des informations données par chaque usager) a été envoyé pour expliquer les raisons du refus ou de l'acceptation du projet. Dans ce dernier cas, une vidéo d'une minute a été demandé à chaque habitant pour qu'il présente lui-même son projet à la population. L'ensemble des vidéos récupéré a été monté pour créer une unique vidéo de présentation. Cette dernière fut hébergée sur notre compte Youtube (pièce jointe n°3 dans la liste des documents attachés). Nous voulions que l'usager présente par lui-même son projet car il semblait évident pour nous que ce dernier était le mieux placé pour expliquer et défendre son idée. 

Pour le vote, nous avons utilisé une solution gratuite pour nos services afin de limiter au maximum les coûts de fonctionnement de ce nouveau budget et pouvoir consacrer l'enveloppe de 20 000€ entièrement à l'idée des Marckois. Un Google Forms a donc été réfléchi et mis en ligne (pièce jointe n°4 dans la liste des documents attachés).
Ayant pris un peu de retard sur la budgétisation des projets, nous avons décidé de prolonger de quelques semaines cette étape. Le lien du questionnaire a été publié sur nos principaux supports de communication (pièce jointe n°5 dans la liste des documents attachés) : réseaux sociaux, site internet, bulletin municipal et panneaux lumineux. C'est finalement près de 400 personnes qui ont donné leur avis sur les projets proposés.

Enfin, il fut l'heure de donner les résultats du premier budget participatif de la ville de Marck (début août) ; un résultat qui est toujours en ligne actuellement sur notre site internet (pièce jointe n°6 dans la liste des documents attachés).

En 2020, le budget participatif a permis l'organisation d'une fête du vélo

Résultats

Le budget participatif en lui-même :
-18 projets proposés par des Marckoises et Marckois (idées reçues uniquement par le biais du formulaire mis en ligne, aucun souhait n'a été envoyé par courrier).
-8 projets retenus et budgétisés.
-396 votes sur l'un des 8 projets.

Le nombre de vues sur notre site internet :
-550 vues sur toute la durée de la mise en œuvre du budget participatif (pièce jointe n°7 dans la liste des documents attachés). Pour ce calcul, les vues de la page du budget communal ont été ponctionnées.

Le projet de Parc de Street Workout est en cours de réalisation.
Le projet d'Aménagement du Lac des Dryades sera finalement intégré à un projet plus conséquent l'année prochaine (2017). Cette idée a donc permis de faire émerger un aménagement plus conséquent pour le quartier concerné.

Bénéfices

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Recommandations

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Outils

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Prestataires & Partenaires

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Services5

    • amélioration de l'environnement
    • La mise en place d'espaces d'expression et d'enquêtes publiques en ligne et sur applications (sondage, consultation, concertation, carte participative, appel à idée, analyse…)
    • Le rapprochement des habitants, des élus et des agents par le numérique (débat en ligne, réseaux sociaux dédiés, budgets participatifs…)
    • Une incitation à la participation citoyenne par des dispositifs numériques (maison des projets en ligne, jeux sérieux interactifs, éducation civique…)
    • L'existence institutionnelle de la ville sur les réseaux sociaux

    Enjeux

      actions connexes