Un « Hub » pour les travailleurs frontaliers

Thionville| Action publiée depuis le20/09/2017| Actualisée le09/09/2020| Virginie Del Percio
statut :réalisée
  • prévue
  • en cours
  • réalisée

Synthèse

Dans le cadre de la Communauté d'Agglomération, la Ville de Thionville bénéficie d'un hub pour les travailleurs frontaliers, nombreux sur le territoire.

Actions

La communauté d’agglomération « Portes de France - Thionville » a fait construire un bâtiment réservé au télétravail et au coworking sur le site de Meilbourg, à destination notamment des travailleurs frontaliers. D’une surface de plancher de 1 940 m2 répartis sur 5 niveaux de 388 m2, dont deux seront réservés au télétravail et trois au coworking, le bâtiment sera construit sur une emprise foncière de 3 000 m2. Il sera également équipé de salles de réunion, d’espaces de repos et d’une cafétéria.

Résultats

Ouverture en juin 2019

Bénéfices

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Recommandations

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Prestataires & Partenaires

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Services15

    • Des actions de coopération décentralisées (co-développement avec un territoire d'un pays étranger)
    • La coordination du réseau des lieux d'accès publics à internet (tiers-lieux, fablabs, conciergeries…)
    • La délégation de tout ou partie de la politique numérique à l'intercommunalité
    • Le relais de services numériques de l'intercommunalité, du département ou de la région
    • Des partenariats publics/privés pour le numérique local
    • Des espaces numériques de travail pour les entreprises et travailleurs indépendants
    • Des tiers-lieux pour les travailleurs indépendants, auto-entrepreneurs et chercheurs d'emploi
    • L'accompagnement du télétravail (incitations, tiers-lieux, exemplarité avec le télétravail de certains agents territoriaux…)
    • L'incitation à la création d'emplois liés au numérique pour les entreprises et le secteur public
    • Une ou plusieurs expérimentations d'innovation technologique (en partenariat public ou privé, impliquant la population, évaluée par des chercheurs…)
    • Des aides à l'équipement et à la formation numérique pour les PME
    • Des aides et appels à projets aux entrepreneurs du secteur de l'économie numérique
    • La mise en réseau des acteurs économiques via des plateformes de services
    • Une politique de soutien actif de l'économie numérique (incubateur, expérimentations, pépinières, label French Tech…)
    • L'encouragement aux nouvelles économies collaboratives et de partage (financement participatif, monnaies locales, systèmes d'échanges libres, coopératives…)

    Enjeux

      actions connexes