ECLAIRAGE INTELLIGENT

Publié depuis 08/01/2019 dernière édition 08/01/2019 par Nathalie POULET dans Bourgoin-Jallieu
statut :en cours
  • prévue
  • en cours
  • réalisée

Synthèse

Déjà en place sur les communes limitrophes : à Bourgoin-Jallieu, mise en place courant 2019

Actions

Lancée par la CAPI en avril 2017 dans le  cadre de son Plan lumière, l’extinction de l’éclairage public nocturne permet de réduire fortement la consommation électrique, la pollution lumineuse et de limiter les émissions induites de CO2 et leurs effets néfastes sur le changement climatique.

Résultats

Cette initiative s’inscrit dans la démarche  environnementale d’un territoire à énergie positive  pleinement engagé dans la croissance verte. 6 154 points lumineux éteints de minuit à 5h00 sur un total de 18 500. 5 millions  de kwh
450 000 € d’économies possibles chaque année sur l’ensemble du territoire de la capi (estimation)
Consommation hors extinction : 10 millions de kwh pour un coût de 1,4 m€ / an - 33 % du parc de points lumineux   éteints


Bénéfices

Après  un an d’expérimentation, les  résultats obtenus sur les cinq localités parlent d’eux ­mêmes : consommation en baisse de près  de 470  000 kWh (­ 41 %) pour une économie de plus de 50 000 € (­ 35 %) ! Les études estiment qu’il sera possible d’économiser jusqu’à 5 millions de kWh et 450 000 € chaque année pour l’ensemble du territoire de la CAPI.
Un an après le lancement, 15 communes ont déjà rejoint  le mouvement (Crachier, Domarin, La Verpillière,Nivolas Vermelle, Succieu, Four, Maubec, Ruy-Montceau, Saint Alban de Roche, Châteauvilain, Chèzeneuve, Meyrié, Villefontaine, L’Isle d’Abeau,  Saint-Savin.. Deux d’entre elles ont mêmes reçu le label « Villes et villages étoilés

Recommandations

RÉDUIRE LA POLLUTION LUMINEUSE
RÉDUIRE L’IMPACT SUR LA BIODIVERSITÉ
RÉDUIRELES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (CO2)
RÉDUIRELES CONSOMMATIONS D’ÉLECTRICITÉ
RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE

Prestataires & Partenaires

Compétence CAPI : Le déploiement de l’extinction de l’éclairage public nocturne nécessite l’intervention d’un agent de la CAPI. Sa mission : mettre à jour le logiciel de programmation des horaires de l’horloge des armoires électriques concernées par l’expérimentation

Enjeux

    documents attachés