Vie associative

Publié depuis 01/06/2016 dernière édition 01/06/2016 par Michaël Bideault dans Villes Internet

La France est forte de ses 800 000 associations, des entreprises sociales qui, une fois maillées sur les réseaux, constituent un réservoir d'énergie humaniste et de partage. C'est ce réseau humain qui le premier a compris les formidables opportunités de l'Internet, notamment pour les échanges décentralisés qu'elles avaient déjà l'habitude de pratiquer avec le papier et le téléphone filaire. On doit aux salariés et aux membres de ces organisations, parfois à leurs bénévoles, les premiers sites Internet ou applications dédiées à l'action sociale, à l'insertion, à la culture, aux loisirs pour tous, etc. On leur doit le potentiel d'éducation populaire mis au service de la "litéracie", de l'apprentissage de la culture numérique, du code et de la critique du média numérique. Les élus savent d'où vient l'intelligence collective de leur ville. Ils comptent avec ces associations locales pour co-construire les services numériques du lien social et de la solidarité. C'est dans leurs lieux, fab labs, espaces publics numériques, médiathèques, centres sociaux, que s'organise la tranquillité publique et la cohésion issues du "faire ensemble".