Your browser does not support JavaScript!

Besançon, 17 ans avec Villes Internet !

Publié le 28 septembre 2018 Label 2019

Besançon est plus connue pour sa citadelle et ses fortifications classées par l’Unesco, pour sa douceur de vivre et les spécialités de la Franche-Comté que pour le numérique. Pourtant, la cité du Doubs est un exemple de communes qui ont réussi pleinement le virage des nouvelles technologies dès les années 1990, en jouant totalement le jeu de l’Internet citoyen.


Une ville innovante

Précurseure sur différentes thématiques de l’Internet Citoyen, la ville a été parmi les premières en France à innover dans plusieurs domaines : le numérique éducatif, la coopération décentralisée, la création des EPN (espaces publics numériques) comme le revendique la municipalité :  « La rencontre de Besançon avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication a eu lieu au début des années 1990, lorsque la ville a imaginé et perçu les multiples facteurs de développement engendrés par les réseaux de télécommunication à haut débit”.

Cela a été rendu possible par une vision d’avenir s’appuyant sur le déploiement, dès 1994 du réseau Lumière : un réseau en fibres optiques à haut débit, axe d’échanges puissant, qui permis un développement d’usages très divers.  Ce réseau dessert aujourd’hui 110 sites. Il dessert notamment les équipements éducatifs. Besançon-clic est un dispositif unique en France qui permet à plus de 1000 foyers de se familiariser avec les nouvelles technologies grâce à un pack fourni gratuitement aux élèves à partir du CE2. Un moyen de réduire la fracture numérique, appuyé par le maire de la ville, Jean-Louis Fousseret :  “ Les Communes et la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon ont engagé depuis 2005 un vaste programme d’équipement informatique des écoles. A ce jour, toutes les écoles élémentaires et maternelles sont équipées de 3 ordinateurs et d’une imprimante par classe ainsi que d’une salle multimédia ». 

L’e-inclusion est effectivement un axe important sur lequel travaille la ville avec la création d’un outil concret à paraître prochainement, indique Myriam El Yassa, conseillère municipale déléguée à la Ville connectée : « Nous faisons tous le constat d’une nouvelle fracture numérique qui apparaît en parallèle au développement des démarches administratives en ligne. Aujourd’hui de très nombreuses administrations développent la dématérialisation en rendant obligatoire le passage par un site internet (…). L’objectif est de créer une interface la plus simple et intuitive possible pour ouvrir une porte d’entrée dans le monde numérique notamment pour les 31% de gens qui semblent pouvoir accéder si on les y aide. Il s’agit d’une part de leur permettre d’avoir accès ou de conserver leurs droits, et d’autre part de les rendre autonomes à terme ». 

Une participation historique au label, un engagement résolu pour le numérique citoyen

En 2001, Besançon a participé pour la première fois au label Villes Internet. La commune a ainsi pu envisager la diversité des objectifs possibles des politiques publiques numériques et la confronter à ses propres réalisations.  Depuis la création de l’Atlaas, outil de recensement des actions numériques territoriales, ce sont 141 actions que la cité bisontine a référencées, dans tous les domaines. Dès lors, Besançon a progressé dans le label, de [email protected] à [email protected], atteints dès 2008 et conservés depuis.

Une action numérique reconnue en France et en Europe

L’attribution du label a participé à la reconnaissance nationale de l’action numérique de la ville. Cette visibilité a d’ailleurs dépassé nos frontières, puisque Besançon a également obtenu un e-award de la Commission Européenne dans la catégorie “des services publics pour l’inclusion sociale et plus de cohésion.

Comme toutes les villes labellisées, cette distinction a aussi donné à la cité comtoise de nombreuses occasions de communiquer auprès de ses citoyens sur la diversité et la globalité de sa démarche.  Elle a également permis à la ville, à ses agents comme à ses élus, d’accéder à un réseau unique en France, de collectivités et d’experts qui mutualisent leurs réflexions, leurs pratiques et leurs démarches pour faire du numérique un vecteur d’égalité entre les citoyens et de dynamisme pour les territoires.

L’engagement de la ville dans cette démarche est tel que c’est d’ailleurs une élue de Besançon, Myriam El Yassa qui est devenue la première élue référente régionale de l’association Villes Internet, pour la région Bourgogne Franche-Comté.


Comme Besançon ([email protected]), inscrivez vous au Label Villes Internet et partagez vos actions numériques pour :

✔ Évaluer l’état de votre action numérique
✔ Faire reconnaître la qualité de vos réalisations
✔ Permettre aux habitants de votre commune de mesurer votre action
✔ Faire partie d’un réseau unique d’acteurs engagés pour le numérique citoyen

Inscrivez-vous au label Villes Internet

Par Clémence Priou