Your browser does not support JavaScript!

COLIEUX, TIERS LIEUX, les ports d’attache du travailleur nomade

Publié le 26 octobre 2016

 

ll n’y a pas de portrait type du travailleur nomade. Agent du service public, salarié du cac 40, enseignant, soeur ermite, jeune diplômé chercheur d’emploi, élu, auto-entrepreneur, retraité actif, militant associatif,… c’est vous, c’est moi. Avec en points communs :

– la mobilité, voulue ou imposée,

– la sympathie et la curiosité des autres

– des bases de culture numérique

Nous les avons rencontrés essentiellement dans les tiers lieux, grâce à leurs anges gardiens les

“médiateurs numériques “.

https://www.neo-nomade.com/

 

Lieu expérimental, la Maison des projets, initiée par la Ville d’Angers, est un espace d’un genre nouveau, favorisant les rencontres entre des acteurs d’horizons divers. Ouverte à tous, la Maison des projets est d’abord une vitrine de l’innovation “made in Angers”, des projets, des atouts et des talents du territoire, présentés à travers une exposition permanente et des animations

Rôle(s) dans l’innovation

  • Réalisation de tests – essais – caractérisations ou développements

Domaine(s) d’intervention

  • Informatique – Numérique – TIC
  • Périmètre géographique
  • Maine-et-Loire
  • Dirigeant
  • Yoann Digue – Chargé de développement filière numérique

Informations complémentaires

Lieu d’activité économique, la Maison des projets est également destinée aux professionnels, qui trouvent sur place :

– un espace de “coworking” ou “espace de travail partagé”, qui facilite les échanges et le partage de compétences ;

– une information spécialisée et un accueil personnalisé auprès de la mission info-ressources AnCRE, dans le domaine de l’économie culturelle et créative, et auprès d’Angers Technopole, pour ce qui concerne l’écosystème numérique ;

– des animations, des rencontres professionnelles, un développement des réseaux… ;

– un lieu d’hébergement sur appel à projets (lire ci-dessous).

 

Par Florence Durand-Tornare