Your browser does not support JavaScript!

Covid-19 : la téléassistance, un dispositif solidaire au service des plus vulnérables

Publié le 30 avril 2020 Solidarités et santé publique

La pandémie frappe les plus fragiles. Les personnes âgées ou celles en situation de handicap sont les plus vulnérables. La France compte 20 % de personnes âgées de plus de 65 ans et leur part a progressé de 4,3 points en vingt ans. La prise en charge de nos aînés est devenue une priorité sociale pour les pouvoirs publics. Depuis les lois de décentralisation, cette prérogative revient aux collectivités territoriales qui développent, dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), un dispositif pour le maintien à domicile : la téléassistance. Elle permet à chaque abonné, en cas de problème, de chute ou de malaise, d’actionner une alarme, reliée à un boitier, assurant une mise en relation avec le centre d’écoute disponible 24H/24 et 7J/7.

La période de confinement coupe les liens quotidiens avec l’extérieur et l’environnement familial. La situation actuelle risque de voir accroître les chutes à domicile, cause de nombreux décès et à l’origine de plus de 4 500 000 hospitalisations d’urgence par an. La téléassistance constitue une solution pour éviter les drames tout en jouant un rôle de prévention, de proximité et de suivi. Chefs de file de l’action médico-sociale, les départements, en lien avec les centres communaux d’action sociale (CCAS), déploient le service de téléassistance en faveur de nos aînés et des personnes en situation de handicap. Certaines collectivités ont consolidé le dispositif et l’ont étendu à d’autres populations.

C’est le cas du département de l’Essonne. Dans un communiqué, son président a indiqué avoir engagé une campagne d’installation de la téléassistance, en l’élargissant à d’autres publics. Réservé aux personnes de plus de 60 ans, ce dispositif est étendu à toute personne fragile en situation de handicap ou en perte d’autonomie, quel que soit son âge. Ainsi, 426 nouvelles installations ont été effectuées depuis le début du confinement. Tuntsall Vitaris, leur prestataire de services qui travaille par ailleurs pour de nombreux départements, a mis à disposition gratuitement des services de téléassistance aux proches de professionnels de santé durant la période de confinement pour leur témoigner de leur soutien.

Le département de Haute-Savoie a également renforcé son service de téléalarme et a lancé un numéro d’écoute et de conseil gratuit destiné aux personnes âgées, isolées par le confinement imposé par la propagation du coronavirus.

Quelles actions sont mises en place dans votre collectivité ? Confinement, télétravail, gestion de crise, solidarité, accès au droit…
Partagez vos expériences dans l’Atlaas en utilisant le mot-clef #covid-19
Parcourir l'Atlaas
Inscription gratuite

Par Anna Mélin