Your browser does not support JavaScript!

Labels 2017 Villes Internet: un palmarès soulignant l’engagement croissant des collectivités pour l’Internet citoyen

Publié le 10 février 2017

La 18e cérémonie de remise du Label national Territoires, Villes et Villages Internet a conclu la « Journée nationale des territoires, villes et villages Internet 2017 » qui s’est tenue le 1er février dernier à Plaine Images dans la métropole Européenne de Lille.  Unique en son genre, ce label national a vocation à mettre en lumière et à récompenser les villes et villages promoteurs de l’internet citoyen. Rythmée par de nombreux débats dédiés aux enjeux du numérique, la journée a connu son temps fort lors de la traditionnelle remise du palmarès, en présence de Jean-Vincent Placé, secrétaire d’État à la réforme de l’État et à la simplification.

L’action des collectivités labellisée de 1 à 5 @

Lors de cette 18ème édition, 69 villes, villages et territoires ont obtenu ou conservé de 4 à 5 arobases pour l’exemplarité de leurs politiques numériques. C’est plus qu’en 2016 (56 collectivités), ce qui montre l’engagement croissant des collectivités pour mettre les outils numériques au service des citoyens. Cette progression est saluée par Emmanuel Eveno, président de Villes Internet : “Entre les 4 et 5 arobases, la différence n’est pas fondamentale, dans le sens où ce sont des niveaux d’excellence (…), les 5 arobases mènent tout de front, dans tous les domaines (…), ce sont des locomotives de l’intelligence territoriale !”. Quant aux villes, villages et territoires ayant obtenu 1 arobase, il s’agit bien souvent d’une entrée dans le classement, à l’instar de La Turballe (Pays de la Loire), nouvelle commune labellisée.

Les villages en mouvement !

D’ailleurs, les grandes villes n’ont pas l’apanage de l’innovation numérique ! En 2017, on dénombre 31 villages labellisés dont certains obtiennent « 5 arobases », à l’image de Forges-les-Eaux (Normandie). Emmanuel Eveno témoigne de cette tendance : « ce qui était observable depuis quelques années se confirme : quelle que soit sa taille, toute commune peut déployer des services numériques sur son territoire”. Ainsi, la plus petite collectivité ayant participé cette année au label, est constituée de seulement 48 habitants.

Des mentions spéciales pour mieux identifier les bonnes pratiques

“Depuis 2, 3 ans, nous avons instauré un système de mentions pour identifier plus facilement, à la fois des sujets qui émergent et pour identifier des pratiques” poursuit Emmanuel Eveno. Cette année, 7 mentions spécifiques ont été attribuées à 16 collectivités : accessibilité, coopération internationale, gouvernement ouvert, numérique éducatif, solidarités numériques, télétravail et réseau social. Ces distinctions permettent de mettre en avant, plus particulièrement, certaines pratiques ou initiatives exemplaires.

Un label qui se déploie à l’international

Et si les collectivités ne manquent pas de ressources, l’association Villes Internet veut agir aussi pour un usage du numérique s’appuyant sur des coopérations internationales. Florence Durand-Tornare, directrice de Villes Internet, confirme cette tendance et les projets à venir:  “Cette année nous avons une dimension particulièrement ouverte sur l’international, non seulement avec la présence de certains élus avec notre direct et avec le projet de voyage d’études au MIT de Boston (Massasuchets Institute of Technology). On va vers vers une dynamique de coopération internationale en poussant aussi les collectivités à le faire parce que c’est une dimension incontournable à l’heure du numérique et que c’est une manière de s’ouvrir à l’heure du gouvernement ouvert, autre thème avec ses enjeux autour de l’Opendata que l’on va traiter”.

Une remise connectée

La retransmission de la journée en ligne sur la webtv, appuyée sur les réseaux sociaux participe aussi à cette volonté de mieux diffuser les pratiques innovantes. Cette démarche se poursuit au-delà du 1er février, avec le lancement de l’application mobile Villes Internet, qui confortera l’une des volontés premières de l’association: permettre au citoyen de devenir actif grâce au numérique.

 

Revivre la journée:

Replay: http://www.villes-internet.net/articles/589091e249da56513d5e11dd

 

Vous voulez que votre collectivité soit labellisée en 2018 ?

Vous pouvez dès maintenant référencer vos actions en ligne:

http://www.villes-internet.net/articles/57c97b0a032a9e6e5412e162

 

Palmarès des  mentions spéciales :

– Accessibilité, pour assurer l’égalité d’accès aux services publics numériques > Bron, CC du Grand Autunois Morvan, Vannes,

– Coopération internationale, pour colocaliser ses projets numériques et profiter ensemble de l’échange d’expérience > Ivry-sur-Seine, Fleury-sur-Orne, Val-de-Reuil

– Gouvernement ouvert, pour produire les services dans des partenariats publics, privés, et avec la population > CA La Riviera du Levant, Marcq-en-Baroeul, Ivry-sur-Seine

– Numérique éducatif, pour un accès à la connaissance dans des établissements modernes > Villiers-le-Bel, Vitry-sur-Seine, Val-de-Reuil, Bassens

– Solidarités numériques, pour que les publics les plus éloignés soient les premiers servis > Fontenay-sous-Bois, Vitry-sur-Seine

– Télétravail, pour que les activités soient pratiquées dans des colieux choisis > Aix-les-Bains, CC du Grand Autunois Morvan, Angers

– Réseau social, parce que tout réseau humain local a droit à son réseau numérique > Guilherand-Granges, Arras, La Gorgue

Palmarès complet :

http://www.villes-internet.net/articles/588b68d349da56513d5e11ca

 

 

Par Valerio Motta