Your browser does not support JavaScript!

Lavoncourt, un village numérique rural

Publié le 27 octobre 2017 L'association Télétravail

photo_village5324-093150705-f71a7.jpg

 

Le village de Lavoncourt (Haute-Saône) compte 354 habitants et 4 arobases au label Territoires, Villes et Villages Internet. Ce village montre, comme bien d’autres en France, la qualité des services numériques que les communes rurales sont en capacité de rendre aux habitants. L’énergie volontaire de son maire Jean-Paul Carteret est un des nombreux exemples à suivre #elunum : en ruralité aussi, vouloir c’est pouvoir !

 

Le numérique au service des habitants

Jean-Paul Carteret, maire de Lavoncourt en est convaincu : “l’égalité des territoires passe par le numérique”. Il y a 25 ans déjà, alors qu’il n’était pas encore élu, il avait lancé la création d’une salle informatique dotée de cinq PC avec un formateur pour initier la population à cette nouvelle technologie émergente. Depuis, la commune a articulé sa stratégie de développement économique autour du numérique et fait figure d’exemple dans le monde rural : « le numérique a tout simplement ramené des services qui avaient fui notre village” explique-t-il. Ainsi, une borne visio-services propose désormais des permanences avec des services publics comme Pôle Emploi, la CAF, la CPAM et même une juriste. Un référent est présent pour aider et conseiller l’administré en cas de besoin.

 

Créer un bourg dynamique grâce au numérique

Mais la stratégie ne s’arrête pas là puisque la municipalité a décidé de concentrer une partie de ses services dans un même bâtiment. Le bureau de poste, le cabinet de kinésithérapeutes, l’opticienne, la borne numérique, partagent ainsi les mêmes locaux et les loyers engendrés permettent en partie de rémunérer le permanent présent à la borne. Cette centralisation des services permet de faciliter le quotidien des habitants et éviter de multiples déplacements. Le village de 350 âmes peut aussi se targuer de disposer de tous les services et commerces nécessaires au dynamisme d’une commune : pharmacie, boulangerie, médecin, infirmiers, ostéopathe… “Un village c’est un tout, nous avons des services de proximité grâce au numérique et nous communiquons notre actualité sur les réseaux sociaux pour favoriser le lien social. Cela aide à l’intégration des nouveaux habitants, d’ailleurs dès qu’un logement est mis en location, il est pratiquement loué aussitôt”.

 

Le numérique pour toutes les générations

Au-delà des services pratiques, l’accent est mis sur l’initiation intergénérationnelle des populations aux nouvelles technologies, un sujet qui tient à coeur à Jean-Paul Carteret : “Le fossé des inégalités se creuse, il y a une fracture territoriale notamment avec les personnes âgées, c’est pourquoi nous avons offert des tablettes tactiles au foyer logement avec évidemment un accompagnement. Certains ont ainsi pu reprendre contact avec des proches grâce aux mails ou à Skype”. Les petits Lavoncourtois quant à eux, disposent tous d’un TBI avec vidéo-projecteur dans leur classe ainsi que d’ordinateurs. “Tout part de l’école, il est important qu’elle soit au diapason des nouvelles technologies” poursuit le maire.
Grâce à l’application mobile “Panneaux Pocket”,  les habitants sont informés sur leur téléphone mobile des dernières actualités ou informations de la ville. Une sorte de complémentarité avec le panneau informatif dynamique présent au village. La commune s’est également dotée d’un nouveau logiciel de comptabilité et peut désormais opter pour la dématérialisation. Les particuliers qui le souhaitent peuvent donc payer leurs loyers ainsi que la redevance d’assainissement par voie informatique en se connectant au portail de Direction Générale des Finances Publiques.

 

À la pointe des dernières nouveautés numériques

Plus surprenant, le QR code sur les tombes du cimetière du village qui permet d’avoir connaissance des information sur le défunt (nom, photo, circonstance du décès…). Comme le rappelle M. Carteret : “Aujourd’hui les gens ne connaissent plus les cimetières, à part les anciens. On trouvait important de numériser la gestion des cimetières avec un plan interactif et la date de validité des concessions”. Et toujours dans cette volonté d’être acteur des différentes mutations qu’implique le numérique, la municipalité propose aux professionnels une salle de réunion de 90m2, une façon de préparer le changement sur la façon de travailler engendrée par le télétravail et de faire venir à Lavoncourt entrepreneurs et start-upers… Agir en amont sur les mutations numériques de demain pour ne pas être pris de court, tel est le leitmotiv de Lavoncourt.

 

Plus d’infos : http://www.lavoncourt.fr/index.php

Votre village se développe aussi grâce au numérique ? Inscrivez-vous pour partager vos actions :  

 

Par Clémence Priou