Your browser does not support JavaScript!

Le numérique pour transformer la démocratie locale : une ambition 2020

Publié le 30 mars 2017 Démocratie et services publics

Pour cette troisième mouture,  l’éditeur « Territorial »  a décidé de garder l’ensemble du matériel produit pour constituer un Dossier Expert au delà des précédents livrets pratiques.

Il est vrai que Pascal Nicolle rompu aux rouages juridiques et techniques des collectivités, a rassemblé toutes ses compétences pour décrire comment se produit la démocratie locale d’aujourd’hui, reliant méthodes installées et innovations.

Florence Durand-Tornare a apporté son éclairage de l’internet citoyen, forte de son expérience quotidienne dans l’accompagnement des élus, agents et médiateurs numériques. De nombreux exemples et ressources cimentent l’ensemble.

 » Le seul objectif de ce guide est d’être utile immédiatement, comme un des repères nécessaires dans la tourmente politique qui bouscule nos consciences citoyennes d’élus, d’agents et de professionnels. » précise-t-elle.  » Il faudrait aller plus loin, et produire chacun notre lecture pamphlétaire d’un système politique que la démocratie dépasse, portée par des outils numériques « fulgurants ». La défiance de la majorité des français vis à vis des décideurs politiques nationaux touche maintenant les décideurs locaux jusque-là protégés par la proximité. La transformation du modèle démocratique occidental vacille sous la poussée des crises (économiques, politiques, démographiques) supportées par le numérique. S’impose le devoir de transformer des institutions  ancrées dans le classicisme d’une démocratie représentative opaque. Et d’éviter le grand désordre de manipulations idéologiques envahissantes qu’elles soient humanistes ou autoritaires. L’action rendue possible avec les outils numériques en réseaux impose d’apprendre et de comprendre pour ne pas subir en aveugle. Ce guide est une étape préalable pour ouvrir les portes. » commente Florence Durand-Tornare

C’est un ouvrage et une conférence à l’appui, n’hésitez pas à contacter les auteurs.

Par Michaël Bideault