Your browser does not support JavaScript!

Ottmarsheim, le mariage de l’Histoire, de la musique et du numérique

Publié le 21 décembre 2018 Culture et patrimoine

Situé sur la route Romane d’Alsace, le village d’Ottmarsheim abrite l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul d’Ottmarsheim, un joyau de l’architecture romane au XIe siècle. Après plusieurs années de travaux, l’abbatiale presque millénaire renaît et réunit, pour le plaisir des yeux, des oreilles et du cœur, l’histoire et la modernité.

1000 ans, ça se fête !

Bâtie entre 1020 et 1040 par Rodolphe d’ Altenbourg, l’un des fondateurs de la famille des Habsbourg, elle est consacrée en 1049 par le Pape alsacien Léon IX. Son plan centré octogonal, copie de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle, en fait un édifice unique de l’architecture religieuse en Alsace.

En 2020, l’abbatiale célèbrera avec le festival Octophonia ses 1000 années d’existence. Une telle longévité mérite bien plusieurs années de festivités. Ainsi, en guise de prélude au festival, dès cette année l’intérieur originel de l’abbatiale renaît avec magnificence grâce aux nouvelles technologies qui redessinent les précieux décors peints sur la coupole.

Ces nouvelles technologies sont également mises au service de la préservation du bâtiment historique. En effet, le taux d’humidité trop bas dans l’abbatiale peut occasionner des dégâts sur l’orgue. Les structures sensibles de l’instrument peuvent être affectées, entraînant des dysfonctionnements. Une surveillance du degré hygrométrique et de la température à proximité de l’orgue est donc indispensable afin d’apporter les correctifs nécessaires. C’est le rôle de l’hygromètre qui transmet des rapports automatiques et des alertes pour dépassements de seuils. Avec cet outil connecté, les conditions climatiques ambiantes sont en permanence maîtrisées.

Le numérique au service de la pierre

À la suite d’un violent incendie, plusieurs parties de l’église Saints-Pierre-et-Paul d’Ottmarsheim n’ont pu être restaurées entièrement. Seul héritage de l’architecture ottonienne en Alsace, la réalisation de travaux sur l’édifice était capitale. Cela a été possible grâce à la campagne de mécénat populaire lancée par la Fondation du patrimoine qui a su mobiliser les participants sur internet.

 

Photo : copyright Ville Ottmarsheim

Par Anna Mélin