Your browser does not support JavaScript!

Pana, les associations ont désormais leurs « points d’appui numériques »

Publié le 19 décembre 2018 Accompagner

Il y a deux ans, le programme Solidatech, et l’association « Recherches & Solidarités » se sont associés pour mener une étude sur la place du numérique dans le projet associatif. Cette étude a confirmé à celles et ceux qui en doutaient que le numérique est aujourd’hui au cœur de l’activité associative.

Un usage croissant du numérique par les associations

L’enquête relève que : « le monde associatif se tourne aujourd’hui vers le numérique pour répondre à une diversité de besoins : gérer son activité, suivre et évaluer les actions, communiquer en interne, donner de la visibilité à l’association, former ses bénévoles et ses salariés, développer des projets en direction des bénéficiaires, des adhérents, des publics fragiles ». Ainsi, 73 % des associations détiennent un site Internet propre et 62 % d’entre elles utilisent les réseaux sociaux. L’étude souligne néanmoins que les associations font face à plusieurs obstacles dans l’intégration du numérique, notamment le manque de temps, de savoir-faire et de moyens.

Le programme PANA, cartographie des acteurs du numérique associatif

C’est à ces difficultés que HelloAsso et ses partenaires ont voulu répondre en créant le plan national de formation au numérique dédié au secteur associatif — un programme gratuit, national et collectif — via le label Pana (Points d’Appui au Numérique Associatif). L’idée est de « former et réunir les futurs Points d’Appui au Numérique Associatif pour que chaque association peu importe là où elle se trouve puisse bénéficier d’un appui sur ces enjeux cruciaux ». Les associations pourront ainsi identifier sur le site www.pana.helloasso.com les acteurs labellisés PANA, et donc capables de les aider à relever les défis du numérique.

Par Anna Mélin