Your browser does not support JavaScript!

#Partagetonwifi

Publié le 16 avril 2020 Solidarités et santé publique

Un collectif d’associations de quartiers populaires * incite à partager les codes wifi pour permettre aux plus défavorisés d’accéder aux services numériques quand on n’a pas ou plus de connexions. Et dans le même temps pour prévenir une éventuelle surcharge des réseaux numériques qui pourrait bloquer l’accès à internet.

Ces actrices de terrains dressent le constat qu’avec le confinement et la demande aux parents de faire l’école à la maison, les inégalités scolaires déjà profondes risque d’exploser.Avec #partagetonwifi ces associations invitent leurs membres et leurs voisins connaitre les besoins respectifs et à partager ses codes wifi.

“PartageTonWifi s’inscrit dans la solidarité de palier, entre voisins, elle ne résoudra pas toutes les injustices de l’école mais propose d’alléger le fardeau des déterminismes sociaux et économiques en ces temps de crises qui nous menacent.”

Le wifi ouvert devrait également être une revendication auprès des bailleurs pour avoir enfin un accès libre à aux services publics en ligne dématérialisée, en attendant la mise en place nationale d’un véritable tarif social de l’internet** ! 


PoleS, AvecNous-la fabrique des quartiers populaires, FQP-collectif des femmes des quartiers populaires et l’association Air

 ** En savoir plus sur le tarif social de l’Internet :

 

Par Anna Mélin