Dans la médiathèque, on se réunit autour de l’écran ; dans la bibliothèque, la lecture est un exercice solitaire. Avec les applications mobiles et l’Internet citoyen, c’est autour du service partagé que l’on va se rassembler et s’entraider. En collectif, on se soutient, pour combattre la solitude de l’un, assister celui qui est handicapé, se mettre au service des autres. Ces solidarités par le numérique sont bien réelles et prennent des formes obligatoires comme l’handi-accessibilité , essentielles comme l’accompagnement au bien être des personnes maintenue à domicile, en gestion de crise comme le repérage immédiat de points d’accueil pour la mise en sûreté de personnes victimes d’agression, ou expérimentales comme l’assistance psychologique à distance des personnes fragilisées. Les engagements à la solidarité prennent de nouvelles formes qui sont des opportunités pour les aidants, les associations et les pouvoirs publics.

> Explorer cet enjeu dans l’Atlaas

1