Your browser does not support JavaScript!

Violences faites aux femmes & numérique, comment les collectivités agissent ? 

Publié le 28 novembre 2017

Le 25 novembre est la Journée International de lutte contre les violences faites aux femmes. À cette occasion, nous avons souhaité mettre en avant les actions en ce domaine de certaines collectivités, territoires et organismes qui mettent en place des initiatives numériques contre ces violences. Ces exemples ne sont pas exhaustifs et si en tant que représentant, d’une ville, d’un village ou d’un territoire, vous souhaitez partagez vos actions, nous vous invitons à les inscrire dans notre base de données interactive, ATLAAS

 

Communiquer sur les réseaux sociaux pour sensibiliser

De plus en plus de collectivités s’engagent pour sensibiliser les citoyens et leurs propres agents sur les notions de violences et de sexisme à travers des campagnes fortes et des manifestations fédératrices. La ville de Strasbourg a par exemple lancé en interne, une campagne de communication contre le sexime au travail : “Stop sexisme”. Plusieurs affiches ont ainsi été déclinées et accrochées dans les locaux de la municipalité. On peut y lire des phrases recueillies par les agentes elles-même grâce à une cellule d’écoute, et empreintes de “sexisme ordinaire”. Cette démarche a reçu le prix Cap Com de la communication interne. La campagne a connu un fort écho sur les réseaux sociaux et a permis à d’autres collectivités de s’en inspirer. La municipalité a alors publié un tuto pour les aider à réaliser leur propre campagne.
Le secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes a lancé une campagne d’information en ligne baptisée “Arrêtons-les !”. Il est ainsi possible de consulter et de partager en ligne des vidéos qui dénoncent les comportements des agresseurs.

 

Le numérique, un levier pour aider les femmes

À Châtillon, la fondation Orange propose aux femmes victimes de violences, après leur prise en charge par le centre Flora Tristan, une formation au numérique afin de retrouver une certaine forme d’autonomie par l’emploi. 18 femmes bénéficieront de cours durant six mois à un an.

La ville d’Épinay-sur-Seine s’engage également en formant des actrices et acteurs de terrain pour sensibiliser sur le sujet. Un guide en ligne contre les violences faites aux femmes est également disponible sur le site de la collectivité avec des numéros à contacter en cas d’urgence, un modèle de lettre pour déposer une plainte… Pour consulter le guide : http://www.epinay-sur-seine.fr/guide_droit_des_femmes_2016_bd_1.pdf

Financée à l’origine par le ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes et à l’égalité des Pays de la Loire, l’application mobile App-Elles, une application solidaire pour venir en aide aux femmes et aux filles victimes de violences.

 

Toucher un public jeune, intégrer les problématiques de violences spécifiques au numérique

Le centre francilien Hubertine Auclert (https://www.centre-hubertine-auclert.fr) qui promeut l’égalité entre les sexes, a créé l’observatoire régional des violences faites aux femmes. Le 13 novembre dernier, la campagne “Tu m’aimes, tu me respectes” a été lancée à destination des 15/18 ans. Conçue spécialement pour être relayée facilement sur les réseaux sociaux, le site propose des outils de communication digitaux faciles à partager ou à télécharger (affiches, vidéos, hashtag spécifique…). Un site spécifiquement dédié au cyber-sexisme est aussi consultable (www.stop-cybersexisme.com) avec des kits pédagogiques à commander. Une rubrique propose également un appui aux collectivités locales.

Et puisque les villes ont un rôle à jouer sur le sujet des violences faites aux femmes de part leur proximité avec les habitants, un guide s’adressant aux élu.e.s et agent.e.s des collectivités territoriales est téléchargeable : “Les différentes démarches présentées dans ce guide permettent de planifier et conduire une politique locale de lutte contre les violences faites aux femmes globale et efficiente”. (lien : https://www.centre-hubertine-auclert.fr/outil/agir-efficacement-contre-les-violences-faites-aux-femmes-au-niveau-local)

 

Si de nombreuses collectivités sont engagées depuis de nombreuses années dans ce combat, il est à noter que beaucoup d’initiatives émanent encore du monde associatif…

 

En ce 25 novembre, votre collectivité s’implique dans la lutte contre les violences faites aux femmes ? Inscrivez-vous pour partager vos actions :

 

 

Par Clémence Priou