Hoerdt

2017
  • 4451 habitants
  • Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
  • BAS-RHIN 67

Le village de Hoerdt est mentionné pour la première fois en 1288 après que des vestiges romains aient été trouvés sur le ban communal. A son origine, le nom du village symbolisait les pâturages, Herde, puis Herdheim et enfin en 1649 Hoerdt. Bourg Centre depuis 1999, Hoerdt dispose, hormis ses commerces et professions libérales, de plusieurs infrastructures à vocation intercommunale : - une crèche, halte-garderie, - un périscolaire, - un groupe scolaire pour les élèves de primaires qui compte près de 250 élèves, - un collège avec plus de 450 élèves, qui accueille les élèves de Bietlenheim, Geudertheim, Weyersheim et Hoerdt, - une bibliothèque municipale, - une maison de retraite, qui accueille 52 résidents, - un complexe sportif comportant un centre culturel, une salle de sport, trois terrains de football, ainsi que des installations permettant la pratique du tennis, y compris en salle, - une salle de sports moderne ainsi qu’une salle d’évolution et de réunion depuis janvier 2005, -la maison des services de la Communauté de Communes de la Basse-Zorn. La Commune de Hoerdt a porté une attention toute particulière à son cadre de vie. En 2004 elle s’est vue décerner sa 1ère fleur par le jury régional, avant d’obtenir une deuxième fleur en 2008 et une troisième fleur en 2013. Outre ses activités anciennes et traditionnelles, telles que l’agriculture, l’artisanat et le petit commerce, la commune de Hoerdt compte une zone industrielle à proximité de l’autoroute A35 composée de près de 200 entreprises et plus de 2500 emplois, dont la Communauté de Communes de la Basse Zorn en assure la compétence, dans le cadre de ses attributions en matière de développement économique. Depuis le janvier 2013, la Commune de Hoerdt dispose d’un nouveau site internet répondant aux derniers standards en la matière, utilisant les fonctionnalités et les outils du Web 2.0. Le site se veut interactif et s’adapte également aux supports utilisés (tablettes, smartphones…). Le Web 2.0 sert à la fois comme outil de communication transversale (d’internaute à internaute), descendante (de Commune à administré) et ascendante (l’administré donne l’information ou interpelle la Commune). Le site internet de la Commune permet également de s’inscrire à un journal d’informations informant l’ensemble des abonnés du programme culturel, des manifestations ou encore des travaux et autres mesures restrictives en matière de circulation et de stationnement, par exemple, afin d’assurer une parfaite information en temps réel des usagers. Le site de la bibliothèque permet aux usagers (utilisateurs) de réserver et de rechercher en ligne les ouvrages qu’ils souhaitent. La Commune de Hoerdt est la première commune dans le département du Bas-Rhin et la deuxième en France a proposé l’outil Webcimetière. Le public a ainsi accès aux formulaires permettant les démarches administratives, qui sont directement et aisément téléchargeables. Il est également possible d’accéder aux tarifs et au règlement du cimetière, de rechercher un défunt ou encore de localiser une tombe et plus généralement les concessions. Toutes ces informations sont accessibles aux Smartphones et tablettes grâce à un QR Code situé à l’entrée du cimetière. La Commune a ouvert, en janvier 2011, une page sur les réseaux sociaux Facebook et en 2013 un compte Twitter ainsi qu’une chaîne Youtube. Les réseaux sociaux permettent à la commune de communiquer sur la vie du village et d’annoncer, notamment, les événements à venir, qu’il s’agisse de spectacles, de cérémonies officielles ou bien encore des activités de l’université populaire.
  • Publications
  • données
  • Lieux
  • Acteurs
  • Labels
      • 2017
      • 2016
      • 2015
      • 2014

      Filtrer les publications