2020-2026 PLAN DE DEVELOPPEMENT NUMÉRIQUE SOLIDAIRE, DURABLE ET PARTICIPATIF

Cachan| Action publiée depuis le11/10/2015| Actualisée le19/11/2020| Sophie Lericq
statut :en cours
  • prévue
  • en cours
  • réalisée

Synthèse

Glissez votre image ici ou cliquez pour parcourir...format recommandé : 608 x 320 pixels

La stratégie de développement du numérique 2020-2026 est en cours de validation. Elle s'articulera autour de 3 piliers pour un numérique solidaire, durable et participatif.

Actions

La stratégie de développement du numérique 2020-2026 est en cours de validation. Elle s'articulera autour de 3 piliers pour un numérique solidaire, durable et participatif et autour de 8 axes :

1.    La dématérialisation et la modernisation de l’action publique:
Ce chantier, engagé depuis 2016, avec la mise à disposition d’une plateforme de Gestion de la Relation Citoyen (GRC) doit se poursuivre et s’amplifier. Il correspond à une attente forte des usagers en termes de simplification des démarches. C’est également l’occasion d’adapter les processus internes et ainsi, répondre à une plus grande efficience de l’action publique ainsi qu’aux nouveaux cadres légaux sur la collecte des données ou encore l’ouverture des données publiques.  Afin de réussir la mise en œuvre de la simplification des démarches, il est nécessaire de toujours appréhender les actions de manière transversale et d’intégrer les conséquences organisationnelles. 

2.    Le Très Haut Débit
Le développement du Très Haut Débit est en cours à Cachan. L’opérateur Orange poursuit sa mission et en septembre 2020, 86% des foyers et entreprises sont éligibles. La ville déploie également son propre réseau fibre vers ses propres équipements et bâtiments communaux.  Véritable enjeu réglementaire national, le déploiement doit se poursuivre afin d’atteindre 100% des adresses éligibles en 2021.

3.    L’E-inclusion
13 millions de Français demeurent éloignés du numérique : ils n’utilisent pas ou peu Internet, et se sentent en difficulté avec ses usages. La médiation numérique est donc devenue aujourd’hui un axe indispensable, à conduire en parallèle de la dématérialisation et de la modernisation de l’action publique. L’approche est éminemment transversale et doit s’établir sur l’expertise des services d’action sociale et d’accueil des usagers. Il est également indispensable de mettre en place l’accompagnement des agents communaux, parfois également en difficulté face à ces évolutions.
Le pass numérique proposé par la MGP une formidable opportunité pour aller plus loin dans nos actions d’inclusion numérique, notamment en favorisant la coopération et la mutualisation entre les différents acteurs au service des habitants.

4.    La data
L’ouverture des données publiques est un véritable levier d’attractivité du territoire, d’efficience du service public et de transparence de la vie publique. L'ouverture des données au grand public est une démarche qui vise à définir des modalités de publication et de mise à disposition des données : l’enjeu est de simplifier l’accès aux données et de favoriser leur usage. Aussi, dans une société où les entreprises qui font l’objet des plus importantes valeurs boursières sont celles dont le cœur de métier est de traiter l’information (les données), l’enjeu pour les territoires est fort de maitriser sa production de l’information, en protégeant les données produites tout en les libérant afin de tendre vers la ville intelligente. En effet, la ville intelligente, dites Smart City intègre un nouveau paradigme basé sur la collecte et l’analyse des données d’infrastructure, les données d’organisation et d’usage pour une meilleure gouvernance patrimoniale, de services à la population et un plus faible impact écologique.
Le RGDP, applicable depuis le 25 mai 2018, comprend de nombreuses dispositions qui visent, en premier lieu, à protéger les données à caractère personnel des citoyens, de manière cohérente, sur tout le territoire européen.  La finalité étant la protection des citoyens de l'UE, toutes les entreprises du monde sont soumises au règlement dès lors qu'elles s'adressent à un citoyen UE. Le RGPD s'inscrit dans la continuité de la loi du 6 janvier 1978 "informatique et libertés", il l'adapte à la réalité des usages, harmonise, responsabilise et renforce les règlements existants. Cette obligation légale participe à réinterroger les processus internes de l’administration en termes de minimisation de la collecte de sécurité informatique et d’organisation.

6. Le numérique responsable
La convergence de la transition écologique et de la transition digitale semble aujourd’hui indispensable. nous souhaitons travailler sur des méthodologies innovantes incluant le droit à l'expérimentation pour mettre en place de nouvelles bonnes pratiques et tendre vers un numérique responsable .

7.    L’e-démocratie
Afin de favoriser l’implication, l’appropriation et la concertation, le numérique est un véritable levier de proximité, de transparence, de dialogue et de co-construction. Il demande toutefois d’intégrer de nouvelles logiques : l’information n’est plus descendante mais contributive et/ou horizontale, des espaces d’échanges et de débats sont mis à la disposition de collectifs ou de tous les citoyens, des plateformes permettant de participer aux processus de décisions démocratiques sont ouvertes à tous.

8.    L’e-éducation
Le plan numérique éducatif était un enjeu du mandat 2014-2020 et aujourd’hui, la ville de Cachan a répondu de manière efficace et importante. L’équipement des écoles se poursuit en partenariat avec l’Education nationale. La médiation et la sensibilisation des enfants, des parents, et de toute la communauté éducative, est un enjeu fort de l’e-éducation et reste à développer et/ou renforcer.   

Résultats



Prestataires & Partenaires

Informations réservées aux membres.
> En savoir plus
> Se connecter

Services6

    • L'existence en ligne du projet politique et sa mise en débat dans une séquence participative (concertation pour la décision)
    • L'existence d'un schéma directeur des systèmes d'informations de la collectivité ou du territoire, incluant la collectivité
    • Le calcul de l'empreinte écologique du numérique et l'information sur les risques et la consommation responsable des matériels et logiciels
    • Le recyclage du matériel informatique, téléphonie mobile (récupération et traitement)
    • La gestion des déchets numériques et la lutte contre l'obsolescence programmée (incitation au tri sélectif, au ré-emploi…)
    • Des actions d'éco-conception des services numériques (formation, audit…)

    documents attachés

      actions connexes