Colombes

2022
  • 86050 habitants
  • ILE-DE-FRANCE
  • HAUTS-DE-SEINE 92

                                                                 COLOMBES, VILLE DE DIVERSITÉS ASSUMÉES


Forte de ses 86.000 habitants, Colombes est la 4e ville des Hauts-de-Seine. De son passé industriel, elle a conservé un tissu d’entreprises et de commerces dynamique, qui font d’elle un des centres d’activités de la proche banlieue parisienne.

Ville aux 1001 jardins, Colombes est aussi une ville résidentielle : ses cités d’habitat collectif comme sa zone pavillonnaire, l’une des plus étendue d’Ile-de-France, en font un endroit à fort potentiel en termes de qualité de vie. Elle doit, à son échelle, se confronter aux enjeux sociaux et environnementaux que rencontrent toutes les grandes villes de banlieue encore populaire : garantir un service public de qualité à tous les habitants, raviver l’intérêt et l’engagement des citoyens pour la chose publique, offrir un cadre de vie apaisé, respectueux de la santé et agréable.

Or, l’outil numérique entre dans la concrétisation de chacun de ces objectifs. C’est pourquoi la municipalité a fait de la ville connectée l’une de ses priorités.

La première des nécessités est de travailler à réduire la fracture numérique : rendre le numérique accessible à tous les publics, et notamment à celles et ceux qui, de par leurs conditions sociales, générationnelles ou sanitaires, en sont éloignées. A titre d’exemple, la municipalité a déjà pu instaurer la traduction en langue des signes des retransmissions en direct des Conseils municipaux, mettre à disposition dans les médiathèques des claviers Dys, attribuer des tablettes numériques aux familles pour assurer la continuité pédagogique en période de confinement, investir massivement dans le déploiement des tableaux numériques dans les écoles de la ville. Elle a le projet d’installer un wifi public.

Colombes sera-t-elle une ville intelligente ? Si la municipalité adhère à l’idée que les capteurs peuvent par exemple contribuer à réduire la dépense énergétique, ou que le numérique nous facilite la gestion du patrimoine arboré de la ville (recensement des arbres par géolocalisation), elle considère que l’intelligence reste le fait de femmes et d’hommes qui, exerçant leur capacité de débat et de réflexion, font vivre la ville ensemble. Là encore, le numérique potentialise les capacités de mise en débat, de concertation, de co-construction, il contribue à fluidifier la relation aux citoyens par un dialogue itératif constructif.

Enfin, Colombes a renforcé son infrastructure numérique, socle essentiel de toutes les politiques publiques qu’elle entend mener. Consciente de la nécessité d’un réseau performant, la ville a fait déployer la fibre dans tous les quartiers chez les particuliers ; elle a par ailleurs augmenté la capacité du réseau optique communal et l’a dédoublé pour le sécuriser, afin que l’accès à une connexion fiable soit gage d’un accueil de qualité pour les habitants, et pour tous les usagers du territoire.
Car c’est aussi en direction des acteurs économiques et au-delà, au monde du travail, que le développement du numérique veut s’adresser. Colombes veut être une ville plus entreprenante, soutenant l’installation de nouvelles entreprises dans leur diversité. Convaincue du bienfait des synergies économiques locales, la ville a ainsi réalisé un annuaire des entreprises colombiennes qui doit être ouvert au public en OpenData. C’est ce rôle d’ensemblier que le numérique rend possible.

C’est donc dans ces termes que les élu.e.s de Colombes porteront dans ce nouveau mandat la question de la ville connectée, pour une modernité à visée humaine et solidaire.

  • Publications
  • données
  • Lieux
  • Acteurs
  • Labels
      • 2022
      • 2021
      • 2019
        Logement et habitat
      • 2007
      • 2001

        Filtrer les publications