Your browser does not support JavaScript!

Martigues, le numérique citoyen

Publié le 30 novembre 2017 L'association

 

Martigues (Bouches-du-Rhône – @@@@ 2017), commune de 50 000 habitants, souhaite faire du numérique un levier pour favoriser l’émancipation du citoyen. L’impliquer dans ces transformations et mutations, le mettre au coeur des débats, l’informer au maximum sont autant d’objectifs qui transparaissent à travers des actions ciblées :
 

Oeuvrer en faveur des citoyens

Stéphane Delahaye, conseiller municipal et communautaire au développement numérique à la ville de Martigues, le clame haut et fort : “On pense trop souvent le numérique POUR le citoyen mais pas AVEC le citoyen”.

 

L’open data, un enjeu primordial

Cette volonté d’association des citoyens aux politiques publiques se retrouve dans la démarche municipale sur l’open data. Depuis 2013, Martigues s’implique particulièrement sur le sujet et propose des temps forts autour de la donnée. Une journée dédiée a d’ailleurs réunie récemment plus de 200 personnes incluant habitants, agents municipaux, lycéens… Sur la région PACA, la ville est d’ailleurs la plus prolifique en terme de données partagées (http://opendata.regionpaca.fr) alors qu’elle ne compte “que” 50 000 habitants. Martigues noue également des partenariats (Open Data Locale, Datactivist…) pour proposer des ateliers, des séances de micro-formations pour que les citoyens s’approprient ces informations. “L’idée est que les habitants sachent ce qu’ils peuvent faire de ces données ce qu’elles peuvent faire pour eux” poursuit Stéphane Delahaye. En 2018, la ville montera d’un cran dans la médiation en proposant des ateliers réguliers de datavisualisation des données publiques ; afin par exemple d’enrichir les débats lors des Conseils de quartier

 

L’accès au numérique pour tous

La ville continuer à oeuvrer pour le développement de l’accès au numérique : les Espaces Publics Numériques de la commune affichent complet. Le résultat d’une médiation numérique proactive et efficace mais pas seulement selon M. Delahaye : “Les habitants sont confrontés de plein fouet à l’injonction de dématérialisation des services publics et des organismes comme La CAF ou Pôle Emploi, les redirigent vers nos structures de médiation numérique, considérées comme gratuites ! On assiste à un transfert de charges sans transfert de produit, c’est une réelle problématique aujourd’hui”. Et si les EPN de la ville fonctionnent à plein régime, il en est de même pour le déploiement numérique des services aux citoyens. Et si les EPN de la ville fonctionnent à plein régime, il en est de même pour le déploiement numérique des services aux citoyens. Qu’il s’agisse du Portail unique des familles, des Tableaux Blancs Interactifs dans chaque classe en élémentaire ou du WiFi public.

 

“L’humain fabrique le numérique, pas le contraire”

La seconde édition de la Semaine de l’Internet Citoyen (SIC) a eu lieu cette année pendant la Fête nationale de la science, l’occasion de lier la notion de culture scientifique aux avancées numérique. “Nous avons ainsi consacré une journée au « numérique hors l’écran » pour démontrer que le numérique n’est pas seulement que virtuel mais bien réel. La mise en place d’un FabLab itinérant ce jour-là en a été la démonstration la plus probante,” ajoute l’adjoint. La fibre optique se déploie aussi en ville depuis le début de l’année et le dialogue tient une part importante pour initier toutes les populations au numérique. Rendre le citoyen acteur et pas seulement consommateur est un des paris initiés par la municipalité pour favoriser la compréhension de ces mutations. La diffusion de ce savoir passe aussi par l’implication des “relais” que sont les Maisons des Jeunes, les Maisons de quartier, la médiathèque, les associations locales… Tous sont des partenaires de la Ville pour résorber au maximum les fractures numériques ; qu’elles soient des fractures d’équipement ou d’usage. Autant de démarches en faveur de la démocratie locale (la ville a d’ailleurs obtenu cette mention dans notre Label en 2016), qui se déclinent avec constance autour de cette problématique : “Comment participer à l’émancipation du citoyen par le numérique ?”.

 

Votre commune oeuvre également en faveur de l’Internet Citoyen ? Inscrivez-vous pour partager vos actions numériques :

 

Par Clémence Priou