Partage des connaissances

Publié depuis 01/06/2016 dernière édition 01/06/2016 par Michaël Bideault dans Villes Internet

Là où se diffuse et se généralise l'information, où le savoir, la compétence et la créativité sont privilégiés, peut se construire une société de la connaissance. Les collectivités, le pays, sont déjà engagés pour mettre le numérique au service de cette connaissance ouverte sur la diversité du monde. À tout âge, les ressources scientifiques ou pratiques, dans des pédagogies transformées, éduquent et cultivent ces "toujours apprenants" que nous sommes tous sans exception. Ici, les langues s'entendent et se traduisent, et les médiateurs de ressources se font passeurs d'usages avec des méthodes pédagogiques renouvelées. Dans ces cultures partagée, les frontières sociales et politiques peuvent être ouvertes parce que visibles et comprises. Saisir la chance de la société de la connaissance, c'est avancer longtemps dans des parcours de vie productifs. Et construire une "économie" de la connaissance c'est bâtir une structure résistante aux peurs de l'ignorance.